«

»

Fév 28 2014

Imprimer ceci Article

L’opposition selon les Citoyens Pessacais

Réflexion des « Citoyens pessacais » sur

la notion de « liste d’opposition » ou plus simplement d’ « opposition »

Si la droite et la gauche revendiquent traditionnellement et alternativement ce statut d’opposition, l’actualité politique française montre bien que ce clivage d’étiquettes ne correspond plus à la réalité des actions  menées puisque 88% des français rejettent catégoriquement les partis politiques (Institut Opinionway & Centre de Recherche Politique de Sciences Po, « Baromètre de la confiance politique », janvier 2014). Les partis d’extrêmes, à droite et à gauche, se positionnent clairement dans le contre à tout prix, voire par des actions dangereuses pour certains. Dans tous les cas, nous, citoyens pessacais, voulons repenser la notion d’opposition et combattrons systématiquement les actions dangereuses pour la démocratie et pour les intérêts des citoyens de notre ville.

Le projet de notre liste « Citoyens pessacais » veut se dégager aussi bien des clivages désuets et sans intérêts que des discours systématiquement « contre » cachant une incompétence abyssale et démagogique.

Nous sommes des citoyens PESSACAIS et nous devons être présents dans la vie de notre commune.

À l’inverse des partis de droite qui s’opposent aux partis de gauche et vice versa dans la politique de la ville, nous faisons le pari de l’intelligence collective et nous voulons construire une commune plus juste, plus agréable à vivre, plus proche des personnes qui font la valeur de PESSAC, c’est-à-dire les PESSACAISES et les PESSACAIS dans leurs richesses et leurs diversités.

Nous somme tout à fait prêts à reconnaître que certains projets phares de longues dates pour notre commune ont été menés avec professionnalisme et succès, le Festival du Film d’Histoire par exemple.

Néanmoins, d’autres projets auraient mérité davantage de concertation et de réflexion avec les PESSACAIS concernés et avec leurs représentants par l'intermédiaire des syndicats ou des comités de quartier. Nous citerons en exemple l'aménagement de la place de la Vème République et de la place de la Liberté, la construction de la maison de quartier de Sardine, certes très attendue mais à quel prix ! (980 000 euros), l’étude pour la salle de sport de Bellegrave…tous ces fiascos budgétaires témoignent d’une gestion non concertée par la municipalité en place.

Seuls la vraie concertation et le débat constructif permettent d'aboutir à la réalisation de projets reflétant au plus près la demande des citoyens PESSACAIS et ce, dans tous les domaines importants : l’éducation, l’urbanisme, la sécurité, la culture, le sport, l’emploi et la formation.

Enfin, nous nous engageons à nous opposer fermement, et seulement dans des cas très précis, à des projets souvent pharaoniques pour lesquels on peut se demander à qui ils profitent (clientélisme, mégalomanie, populisme électoral des candidats de la droite et de la gauche).

Il est licite et de notre devoir devant les budgets engagés de savoir :

-     à quoi ils correspondent,

-    si les finances de la ville le permettent,

-   s’ils sont en adéquation avec les besoins d’une grande majorité des souhaits des PESSACAIS (à titre d'exemple nous citerons le projet pour la future salle de sport de Bellegrave annoncé à 12 millions d’euros par le candidat de la droite),

 

En conclusion, notre projet, notre engagement, correspond à une « Liste de Construction POSITIVE, RÉALISTE, IMPARTIALE ». Nous voulons mettre en place, avec tous ses participants, une vie meilleure à PESSAC, pour tous, fondée sur un désir authentique et « a-politique » (au sens propre du terme) qui s’oppose à ce qu’inspire actuellement le mot  « politique » à beaucoup de français et à de nombreux PESSACAISES et PESSACAIS (croisés récemment sur les marchés et en d’autres moments de rencontres que nous avons initiés).

Nous allons nous en donner les moyens.

Lien Permanent pour cet article : http://citoyenspessacais.fr/politique/lopposition-selon-les-citoyens-pessacais

Laisser un commentaire